DASCE 2016 – Salies-de-Béarn

publié le 18 octobre 2016 (modifié le 22 juillet 2017)
DASCE 2016 – Salies-de-Béarn - 6 et 7 octobre 2016 - Compte rendu des atelier Sport

Jeudi matin

1 - Présentation des manifestations 2017

  • Présentation du raid cyclo :
    Il se déroulera en région Est du 3 au 10 juin. Une nouveauté pour cette 14ème édition : un centre d’hébergement unique situé à Xonrupt-Longemer, dans le département des Vosges.
    Les itinéraires présenteront un dénivelé positif important, il est de ce fait fortement recommandé d’avoir un entraînement de 2 500 km au minimum.
    Les inscriptions seront en ligne dès le lundi 17 octobre avec une date limite au 31 mars 2017. Le nombre maximal de cyclistes accepté est 150.
    Le coût de l’inscription par raideur est de 360 €.
    Les organisateurs souhaitent vivement la participation de personnes à mobilité réduite.
  • Présentation des challenges 2017
    Chaque organisateur de challenge 2017 est venu présenter son dossier :
    • Défi neige : URASCE Auvergne - 13 au 15 janvier à Super-Besse (63)
    • Enduro carpes : ASCE 57 – du 26 au 28 mai à Moulins-lès-Metz (57)
    • Pétanque (triplette) : ASCEE 06 – du 15 au 17 septembre à Nice (06)
    • VTT : ASCEE 35 – du 22 au 23 septembre à Médréac (35)
    • Trail : ASCEET 59 - 30 sept au 2 octobre à Saint-Sylvestre-Cappel (59).
    • Bowling : ASCE 37 – du 17 au 19 novembre 2017 à Tours (37).
      Remerciements à l’ASCE 37 qui a accepté de modifier la date pour qu’elle ne qu’elle coïncide pas avec le festival du spectacle en Martinique.

2 - Suites données au forum ouvert 2015
Il a été présenté la lettre spéciale des sports expliquant comment organiser un challenge national qui reprend la chronologie d’une candidature jusqu’à son terme et permet de télécharger les documents utiles.

La CP Sport s’est engagée à faire la même lettre pour une organisation locale ou régionale.

Jeudi après-midi

Toujours dans le cadre du forum ouvert 2015, la commission sport a proposé d’approfondir quatre thèmes qui ont été le plus souvent abordés au cours des ateliers de l’an passé.

Ces thèmes sont ont fait l’objet de travaux répartis dans quatre ateliers :
Synthèse de l’atelier 1 en format pdf (format pdf - 46.4 ko - 19/11/2016)

Atelier 1 Comment motiver et créer des activités ?
Animateurs : Patrick Bonnin - Daniel Hureau – Karl Bès
Constat / DiagnosticRemèdesOutils
Manque de diversités d’activités sportives ou de loisirs Groupe 1

- Profiter des compétences et des passions des adhérents



_ - Sondage / consulter les adhérents

- Rechercher des partenaires pour des activités nouvelles et modernes
– Proposer des essais pour de nouvelles activités
– Mieux récompenser les participants

----

Groupe 2
– Lister les activités départementales, nationales sur le site de la FNASCE
– Mieux connaître l’adhérent afin d’adapter l’offre sportive
– Proposer des journées sportives en inter administrations et associations extérieures
– Repérer les adhérents licenciés pour créer de nouvelles sections

Groupe 1
– Ajouter une question sur le bulletin d’adhésion (modèle national)
* organiser des journées découvertes sportives avec le CLAS et l’ASMA
* créer des journées DASCE un retour d’expérience
– un doodle
– Faire intervenir un éducateur sportif lors des journées DASCE
– Passer des partenariats avec des fournisseurs sportifs pour avoir de nouvelles récompenses

----

Groupe 2
– Mettre en place une boîte à idées
– Alimenter le site de la FNASCE
– Demander sur le bulletin d’adhésion sur un sport pratiqué, lequel ?
– Mettre en place des journées découvertes
– Faire un sondage électronique à l’ensemble des adhérents
Manque de motivation des adhérents et/ou des responsables d’ASCE Groupe 1
– Trouver des moyens techniques et financiers pour crééer de nouvelles sections
– apporter une assistance au porteur de projet
H- Ne pas mobiliser l’ensemble du bureau pour une activité

----

Groupe 2
– plus de convivialité
– impliquer davantage les responsables d’ASCE et les responsabiliser
– Ne pas annuler une manifestation par manque de personnes
– Avoir une reconnaissance des directions pour les manifestations sportives
– Améliorer les récompenses
Groupe 1
– Obtenir plus de subvention de la FNASCE
– Se remettre en question
H- Faire des sous-groupes pour gérer les actions suivant les centres d’intérêts

----

Groupe 2
– Mette en place des moments de convivialité
– des directeurs par la FNASCE
– se constituer un vivier de volontaires afin de créer un noyau dur proche des adhérents
– renouveler les bureaux des ASCE
– offrir des séjours d’UA à la place des coupes

Synthèse de l’atelier 2 en format pdf (format pdf - 46.2 ko - 19/11/2016)

Atelier 2Comment mieux communiquer ?
Animateurs : Christian Nivelon - Bruno Delaplane - Marielle Toustou
Constat / DiagnosticRemèdesOutils
Absence de communication sur nos actions sportives Groupe 1
– Messagerie : optimiser la communication électronique
– Communication périodique :
à joindre au bulletin de salaire
à mettre en place au format adéquat avec un référent identifié
– Affichage des activités plus prévisionnel

----

Groupe 2
– Montrer la démocratisation possible (accessibilité, faisabilité des actions sportives),
– affichage prévisionnel ou ponctuel à améliorer
– organiser des journées ou séances d’initiation au sport
– améliorer la communication vers les activités nationales
Groupe 1
– Lettre d’information électronique avec un format plus attractif et un format adapté
– optimiser la communication par courriel
– mettre en place une permanence physique régulière
– mettre en place une permanence info pendant la pause méridienne
– Formation Gyseh et lettre électronique pour les ASCE

----

Groupe 2
– film / photos
– challenge national vers rencontres nationales
– emplacements dédiés
– journées portes ouvertes dans toutes les ASCE la même semaine
– formation communication
Difficultés d’informer efficacement nos adhérents Groupe 1
– Mieux diffuser les courriels aux adhérents
– SMS pour rappeler les activités
– Être reconnu ou se faire reconnaître dans la communauté de travail
– Communiquer en direct (en live) : 1 heure par moins par l’ASCE

----

Groupe 2
– communiquer aux agents adhérents et non adhérents
– abonnement au site ASCE et / ou FNASCE (raccourci)
– communication plus globale à l’AG
– multiplier les supports d’info adapter au plublic (courrier pour les retraités)
– rationaliser les mails
– référent identifié
Groupe 1
– lettre d’information électronique
– Applicatif d’envoi SMS groupé
– Favoriser les nouveaux arrivants (gratuité la nouvelle année) + JNA (Jeunes nouveaux adhérents)
– Créer un qui fait quoi (livret d’accueil, site, ...)
– Conventionner

----

Groupe 2
– Conventionnement des moyens d’information, de communication
– nouvelle technologie (Facebook)
– référent identifié

Synthèse de l’atelier 3 en format pdf (format pdf - 46 ko - 19/11/2016)

Atelier 3 Comment adapter l’offre selon la population ?
Animateurs : Jean- Luc Georgel – Eric Raynaud - Linda Tripard
Constat / diagnosticRemèdesOutils
Inadaptation de l’offre à la population G1
– Organiser des sondages des adhérents (nature activités, lieu, horaire)
– Analyser les besoins, les demandes
– Proposer des activités peu onéreuses / gratuites et adapter le tarif à la population (enfants, actifs, retraités)
– Afficher le prix réel par rapport au prix ASCE
– proposer plusieurs niveaux de difficultés selon le niveau
– prévoir accueil / activités (pour les enfants en parallèle pour les parents, accompagnants)
– Évaluation des activités pour tirer enseignements et améliorer
– ne pas oublier la convivialité dans les manifestations (apéro, goûter, café)
G2
– Organiser des sondages des non adhérents (nature activités, lieu, horaire)
G1
– Modifier / adapter le bulletin d’adhésion (préférences, activités existantes, proposition de nouvelles activités  FNASCE
– sondage / boîte à idée lors de l’AG
– Doodle
– prendre contact avec des autres organismes pour mutualiser
– mutualisation des activités au niveau régional avec les départements limitrophes
– sponsoring pour baisser les coûts, autre financement, partenariat
– Répartir les financements pour inciter
– questionnaire d’évaluation après la manifestation
G2
– Synthèse des activités organisées par département
Vieillissement de notre population G1
– ouvrir l’offre aux petits-enfants
– faire un diagnostic des catégories d’enfants (hommes, femmes, retraités)
G1
– Angela
– modification des statuts pour accueillir les petits-enfants
– pérenniser, animer, créer des sections de retraités (liste de diffusion)
– créer des sections correspondant à l’âge des adhérents

Synthèse de l’atelier 4 en format pdf (format pdf - 43 ko - 19/11/2016)

Atelier 4Comment mutualiser nos actions et les ouvrir ?
Animateurs : Dominique Cosson – Martial Véron - Christelle Vacelet
Constat / DiagnosticRemèdesOutils
Diminution des effectifs, donc des adhérents G1
– Élargir aux enfants de plus de 25 ans, aux extérieurs
– conserver le lien avec les retraités
– ouverture aux autres administrations, collectivités, entreprises locales
– renouveler les activités proposées (nouvelles propositions)
– revoir et adapter les offres pour obtenir les mêmes droits
– communication, campagne d’information notamment aux nouveaux arrivants
– obligation d’adhésion (comme un CE)
– convention entre partenaires (mutualiser)
G2
– fusionner
– partenariats
– mutualiser les activités
– activités régionales
– diminution du coût de l’adhésion : gratuité pour la première
– activité plus ciblée, personnalisée
G1
– Revoir les statuts
– moyens de communication : plaquette, clé USB, affiche
– forum association inter ministériel au niveau départemental, régional, voire national
– envoi du bulletin d’adhésion systématiquement aux enfants de plus de 25 ans
– fichier retraité à jour (adresse, téléphone)
– sondage pour connaître les activités souhaitées (nouveautés)
G2
– courrier aux autres associations de l’état pour présenter l’ASCE et proposer de la rejoindre
– journée de rencontres avec d’autres associations
– convention partenariats
– revoir statuts
– création carte d’adhésion commune
– constituer un bureau commun aux associations d’autres administrations
– développer un outil de communication pour se faire connaître auprès des autres administrations (état, territoire)
– former des commerciaux
– récupérer les listings (courriels) des autres administrations et collectivités pour les connaître, notamment activités, nombre d’adhérents, structures mise à dispositions
Réorganisation des administrations G1
- utiliser le savoir faire des autres
- plus de moyens financiers de l’administration
- une convention nationale pour les services de l’état

L’objectif de ces ateliers était à partir des constats issus des plans d’actions, d’apporter les remèdes et la mise en place d’outils.

En raison du temps limité pour la réflexion, une première analyse des plans d’action a été fait en amont par la CP Sport qui en a tiré, pour chaque atelier, deux principaux constats, point de départ des réflexions.

A l’issue de ces travaux, les synthèses ont été présentées à l’ensemble des participants et consultables sur la page sport de la FNASCE.

Chaque groupe n’ayant pu s’exprimer sur les quatre thèmes, il a été convenu que les tableaux seront adressés à chaque participant afin de les compléter ultérieurement pendant quelques semaines (échéance 15 novembre).

Vendredi matin

Patricia Brial de la GMF a fait un point sur les questions d’assurances en matières sportives et a répondu aux interrogations des personnes présentes.

Les échanges ont surtout porté sur les nouvelles dispositions du code du sport qui vont impacter considérablement sur le volet certificat médical.

En effet, à compter du 1er janvier 2017, la notion de sport / compétition pour laquelle le certificat médical était obligatoire, est désormais abrogée et aucune distinction entre le sport compétition et la pratique d’une discipline dans le cadre du loisir n’est faite. En conséquence, toute pratique d’une discipline même dans un cadre purement de loisir devra être soumise à obligation d’un certificat médical.

Cette réforme si elle simplifie la fourniture du certificat médical pour les fédérations délégataires, comme la FFT, FFT, etc ; elle complique au contraire toutes les associations multi-activités comme les nôtres.

Plusieurs fédérations affinitaires ont demandé au ministre des sports de modifier ce point. Attendons la sortie du décret qui devrait clarifier tous ces points.