ASCEE 06
 

La randonnée du 7 novembre au Puy de Naouri

 

(Publié le 9 novembre 2021)

 
 

La randonnée du 7 novembre au Puy de Naouri

publié le 9 novembre 2021

Dimanche 7 novembre : aujourd’hui, nous explosons le compteur de la participation ! Nous sommes 13 ! Ca fait plaisir de revoir certains qui étaient retenus loin de nous pour cause de "magagnes" ou occupés par ailleurs. Toutes les météos consultées n’étaient pas d’accord sur le temps, qu’à cela ne tienne, nous voilà partis quand même.
Aurore nous emmène au-dessus de Vence pour gravir le Puy de Naouri (1024 mètres) qui surplombe tous les environs du pays vençois, aussi bien coté mer que côté montagne. Pour accéder au parking, le chemin des Salles juste à la sortie de Vence est une route tortueuse et étroite par endroits mais arrivés à destination, le stationnement est aisé.
Le ciel est un peu gris mais qu’est-ce que ça fait du bien de se retrouver et de prendre l’air. En cette saison, l’automne illumine le calcaire blanc avec ses bosquets d’érable, de sorbiers et de chênes aux feuilles rougeoyantes ou mordorées. Parvenus à la balise 114 du gué du Malvan, nous choisissons de faire un aller-retour jusqu’à la chapelle Saint-Raphaël que nous connaissons bien mais qu’il nous plait de revoir.
De retour à la balise, nous entamons une ascension agréable par un beau sentier empierré. Le parcours se passe dans un milieu sauvage, chaotique, désertique et aussi ouvragé de restanques et de jas à brebis, rappelant le passé pastoral et agricole de ces versants. Nous recevons quelques gouttes sans conséquence, déversées par un ciel très changeant.
L’arrivée au sommet est récompensée par le panorama époustouflant mais le vent assez violent nous empêche de déposer nos sacs pour le pique-nique. Nous redescendons un peu jusqu’à parvenir à une doline qui nous abrite le temps du repas, copieux et arrosé comme à son habitude : champagne offert par David, Pinot des Charentes offert par Aurore qui nous gâte aussi avec ses champignons à l’huile, moelleux au chocolat offerts par Christine.
C’est bien réconfortés que nous prenons le chemin du retour en descendant à partir de la balise 178 vers la combe de Maigre… un euphémisme… En chemin, nous sommes surpris par une averse aussi subite que de courte durée.
Nous retrouvons rapidement nos véhicules et passons un bon moment de convivialité autour d’un verre de cidre et des pralines offerts par la section, ainsi que d’un morceau de gâteau au chocolat offert par Monique. Merci à tous pour cette belle journée amicale et sportive.
Sylvie.



Les photos de Muriel