ASCEE 06
 

Le WE des 4,5,6 septembre à Isola

 

(Publié le 9 septembre 2021)

 
 

Le WE des 4,5,6 septembre à Isola

publié le 9 septembre 2021


Samedi 4 septembre : Quatre, cinq, six et sept. Non le 7 est en trop car il s’agissait dss 4,5 et 6 septembre et dans la logique, 7 participants qui ont pris part à ce weekend.

C’est dans un appartement de la commune d’Isola village, qui fait partie des Gîtes de France, où nous avons séjourné car aux alentours les prix étaient exorbitifs. De mémoire de randonneurs, nous avons eu rarement la chance d’occuper un appartement aussi chouette. 3 chambres, deux salles de bain, une belle pièce à vivre une cuisine absolument géniale, le tout bénéficiant d’un confort rarement égalé dont lave-vaisselle et lave-linge.
Le samedi matin, bien que les prévisions météorologiques aient été pessimistes, nous avons démarré la randonnée qui nous menait à la baisse de Druos sous un ciel clément et une température matinale bien fraîche. Ascension très agréable qui passait par le lac des terres rouges à mi chemin où certains ou certaines auraient pu s’arrêter. Et bien non, tout le monde est bien arrivé au sommet. Belle récompense car de l’autre côté, versant italien, un très beau panorama s’offrait à nos yeux non seulement par ses beaux lacs mais aussi une belle vue rendue possible par un tunnel dont l’ouverture est orientée sur le versant français. La descente vers le lac des terres rouges, où nous avons pris notre déjeuner, s’est effectuée tranquillement. Malheureusement, nos deux néophytes randonneuses, que je ne nommerai pas, ont eu très froid, n’étant pas suffisamment équipées pour la haute montagne. Heureusement que le matin il leur a été fortement conseillé de prendre 2 sur-vestes. Le Père Noël sait ce qu’il leur apportera dans sa hotte. Hélas décision avait été prise de contourner les lacs sur les clapiers et, en plein milieu, la pluie et la grêle se sont invitées de la partie. L’une d’entre nous n’étant pas très vaillante sur ce type de terrain, il était hors de question de faire demi-tour, le temps n’étant pas néanmoins à l’orage.La progression vers le sentier fut très lente. Le reste du parcours pour le retour s’est déroulé paisiblement sous une fine pluie et c’est trempés que nous sommes arrivés à la voiture où la pluie à cessé. Nous aurons parcouru 9 km et gravi 600 m de dénivelé.

Dimanche 5 septembre : Après une bonne nuit dans notre super gîte, nous nous retrouvons autour de la table bien garnie du petit dej. Tout le monde dégaine son portable pour visiter tous les sites de météo. La tendance est quand même bien à la pluie en début d’après-midi. Vu la rincée d’hier les filles ne sont pas très partantes pour remettre ça.
Les garçons qui, eux, ne craignent pas pour leur brushing, décident de se désolidariser et partent tous les deux pour faire le tour des lacs Lausfer au départ du sanctuaire de Sant’Anna di Vinadio du côté italien du col de la Lombarde.
Les filles partent à pied du village d’Isola pour faire le tour de la cascade de Louch. Nous avons d’ailleurs pu voir cette grande cascade de 90 mètres des fenêtres du gîte. Le soleil est de la partie et le restera toute la journée finalement, malgré des prévisions plus pessimistes.
La rando qui commence très calmement sur une belle piste se corse peu à peu. Nous passons au Clos de Gili et longeons de belles bâtisses en pierres entourées de prés bien entretenus. Après une descente bien raide, nous parvenons à l’oratoire bien visible depuis le gîte. De là part une montée très, très raide équipée de rondins de bois, parfois d’escaliers en fer et de rampes. 80 mètres de dénivelée plus tard, nous arrivons au sommet de la cascade. Nous nous engageons sur une passerelle qui surplombe le vide : impressionnant ! Nous continuons à monter encore 50 mètres toujours aussi raides pour retrouver le sentier qui repasse devant l’oratoire et redescend jusqu’au village. 450 mètres et 8 km.
Bravo les filles ! Les garçons nous rejoignent un peu plus tard, ravis de leur périple de 650 mètres et 12 km qui leur a permis d’admirer plusieurs lacs sous un ciel somme toute clément. Les photos nous prouvent qu’ils n’étaient pas seuls au monde… La fin de la journée se passe tranquillement au gîte à parler…. de randonnées et à regarder tomber la pluie qui a fini par arriver à 18h30 en trombes d’eau !
Sylvie

Lundi 6 septembre : Autant vous dire que nous avons apprécié ce très beau gîte qui nous a permis de nous réchauffer autour d’une collation bien méritée.
Hélas, il nous faut quitter notre bel appartement du Weekend en nous promettant de revenir dès que possible.
C’est à Rimplas que nous terminons notre weekend randonnée. Que dire de Rimplas : une carte postale. Dans ce village des artistes semblent s’y être installés. Au détour des ruelles nous nous trouvons nez à nez avec des sculptures en bronze et toute la signalétique, que ce soit le nom des rues où celui des maisons, est réalisée a la main par un artiste. Cette ultime randonnée qui passait par la couletta nous a permis de progresser dans une très belle forêt avec une vue très dégagée sur les sommets de la Tinée et ceux de la Colmiane sur le retour. 7 km et 350 m de dénivelé.
Cette randonnée courte nous a permis de terminer le weekend dans la bonne humeur et la convivialité autour d’un pique-nique collégial sur une belle aire très verdoyante de stationnement de la ville de Rimplas.

Merci à tous les participants pour la bonne humeur.
Aurore

Les photos de Pascale
Les photos de Sandra
Les photos de Gilbert