Tout est histoire… Le fitness se dévoile…

publié le 15 mars 2021

Pourquoi le fitness, pratique idéale pour travailler sa silhouette et améliorer sa condition physique, fait-il l’objet d’un certain nombre d’idées reçues ?
Le fitness est pourtant un sport à part entière issu du cardio training que la plupart d’entre nous pratique ou a déjà pratiqué.
Mais quelle est l’origine du fitness et qu’en est-il aujourd’hui ? Vous saurez tout en lisant cet article !

L’histoire du fitness : des temps antiques au XXème siècle


Le sport durant l’Antiquité

La pratique sportive a, de tout temps, été recommandée par les plus sages pour remplacer les remèdes supposés vous guérir.
Les civilisations antiques considéraient le sport comme un moyen de conserver une bonne santé dans un environnement peu propice à cela. Cependant pouvoir faire du sport à l’époque relevait d’un privilège de classe, donc seuls les plus aisés y avaient accès.

Le fitness comme atout militaire

Au Moyen-Age, le fitness – bouger avec de fortes capacités pulmonaires et cardiaques – fut introduit au sein du peuple. Il s’agissait de préparer les futurs soldats à la guerre. Selon de nombreux historiens, les peuples germaniques ont réussi à conquérir une grande partie de l’Europe grâce à cela.
Toutes les activités physiques devaient vous rendre plus fort, endurant et agile afin de faire de vous un élément infaillible de la stratégie militaire. Cela permis principalement d’intégrer le fitness dans le quotidien de tous pendant un certain temps.
Au début du siècle, la culture physique était encore très peu développée et réservée principalement aux hommes. L’origine du fitness est tardive et vient de l’abréviation de Physical Fitness qui signifie forme physique et désigne un ensemble d’activités physiques à visée de bien-être, de dynamisme, de souplesse et de condition physique, regroupant toutes les activités de cardio et aérobic avec ou sans accessoires (hors musculation).

L’aérobic : véritable point de départ de l’histoire du fitness

Cette méthode est issue de la danse jazz et de la gymnastique. L’aérobic est un cours de fitness composé de mouvements modelant le corps, mais également d’activités physiques à forte demande cardiaque. Un entrainement – « work out » pour les anglophones – complet en somme.
Jane Fonda, actrice majeure de la seconde moitié du XXe siècle, tourna dans une série de vidéos montrant les exercices d’aérobic en 1982. Ceci fut le point de départ d’une mode largement suivie dans le monde.

En France

Dans les années 1980, le fitness arrive en France. Véronique et Davina sont les précurseuses d’un nouveau mouvement qui prend de l’ampleur. C’est l’émission télévisée « Gym Tonic » qui les révèle au grand public et qui apporte le fameux tube intergénérationnel : toutouyoutou.
A travers les exigences de la clientèle et des nouvelles structures de remise en forme, l’évolution du fitness dans les années 2000 a eu pour incidence la venue d’une clientèle plus variée, grâce à des créneaux plus adaptés, accessibles et nombreux et à des activités toujours plus nombreuses, en plus des activités traditionnelles. L’enseignement s’est également professionnalisé.

Le fitness moderne


Dans les années 1990 et 2000, naissent des dizaines de cours de fitness tous plus originaux les uns que les autres toujours sur la base d’une musique rythmée et enjouée.
Les activités de remise en forme du fitness font appel à :

  • l’entraînement cardiovasculaire (en anglais cardio training), qui regroupe les activités d’endurance pratiquées à l’intérieur à l’aide de simulateur-ergomètres, comme le vélo d’appartement, le tapis de course, l’elliptique, le tapis de marche, le simulateur d’escaliers, le flexstrider, le rameur, etc. ;
  • la gymnastique rythmique, ou aérobic s’articule essentiellement autour de cours collectifs en musique chorégraphiés ou du renforcement musculaire à base de poids légers ou sans charge (step, low impact aerobic, high impact aerobic, ou des cours de renforcement musculaire, les fameux abdos-fessiers, biking, stretching, aquagym, pilates, bodysculpt…).

De plus, en fitness il existe des matériaux et accessoires individuels légers comme la corde à sauter, le swiss ball et le waff.
Puis les innovations comme le Body Pump, le Body Bike, le Body Balance ou le Body Combat, cours pré-chorégraphiés inventés par Philippe Mills, mixtes et d’intensité élevée -dont certains mimant les gestes des sports de combat- pour inviter aussi les hommes moins nombreux, en salle de fitness.
En parallèle, se développe la Zumba créée par Alberto Perez de retour de Colombie. Ont suivi le Bokwa mélange de danse et de boxe, le piloxing, mélange de pilates et de boxe… Tout est possible !

Le fitness permet donc de travailler toutes les parties du corps, de se remettre en forme, de perdre du poids ou encore de se muscler et s’adresse à tout le monde : débutants, sportifs confirmés, fous de cardio, adeptes de la danse ou accros au sport puisque les exercices peuvent être adaptés en fonction de son niveau.


Le fitness regroupant un ensemble de disciplines diverses et variées, il y en a forcément une qui répondra à vos attentes, quel que soit votre âge et votre niveau de pratique. Notez bien qu’activité sportive ne veut pas nécessairement dire haute intensité d’effort. Il existe des pratiques douces comme le yoga, le pilates, le stretching, axées davantage sur le travail de la souplesse et des étirements.

 
Qu’importe l’exercice, le principal c’est que vous preniez plaisir à vous dépenser.
Sachez qu’une activité physique régulière est la meilleure garantie d’une bonne santé !