WE moto des 30 juin et 1er juillet 2012

publié le 9 juillet 2012 (modifié le 20 novembre 2013)

Publié le 9 juillet 2012

Il est 8h30 ce samedi 30 juin, les 7 motos inscrites sont bien là, à l’heure, c’est pro dès le début !
- Louis notre Président et sa BMW R1100 RT
- Philippe et sa pilote devenue copilote Sylvie et leur Suzuki VSTROM
- Pascal et Françoise sur leur HONDA CBF 1000
- Jérôme et Isabelle sur leur BMW R1150R
- Charles et Jacqueline sur leur HONDA VARADERO 1000
- Richard sur sa HARLEY 1200 SOFTAIL
- Michel et votre plume Florence sur HONDA CBF 1000

Philippe prend la tête du groupe, et nous serpentons de Nice au col de la Cayolle sous un ciel bleu azur et une température encore fraiche.
Une première halte café au relais de la Cayolle, en deux heures nous sommes passés des palmiers aux majestueux sapins de haute montagne.
La descente du col est sportive, croisement périlleux de 4*4, évitement des trous et toutes sortes d’embuches …
Puis c’est la torride vallée de Barcelonnette, avec ses énormes pollens et ses foins fraichement coupés (n’est-ce pas Jacqueline ?)
On longe l’immense lac de Serre Ponson, arrêts peu avant Embrun, pour les ravitaillements obligatoires : Génépi et essence !
Arrivée pour le déjeuner chez Dominique et Chantal en vacances, où ils nous accueillent pour un barbecue gargantuesque, agrémenté d’une consistante reblochonade !
Point de sieste, puisque le magnifique parc régional du Queyras nous attend, et l’ascension du col de l’Izoard pour nous rafraichir les narines.
Puis une halte à Briançon s’impose, pour grimper (à pied !) dans la cité historique, quelques emplettes et une bière bien désaltérante au bar des remparts.
Il est temps de retrouver notre refuge pour la nuit : le ravissant chalet montagnard « la joie de vivre » nous accueille à Névache, dans la superbe vallée de la Clarée : chambres et sdb spacieuses, spécialités locales (soupe au herbes sauvages et aux fleurs, fondue savoyarde aux morilles (une tuerie !), sorbets génépi ou framboise.
Les irréductibles font un billard, pendant que les autres apprécient la fraicheur de la nuit en montagne.

Il est 8h30 ce dimanche 1er juillet, le décor a changé : pluies et vent sont au programme, pendant le copieux buffet de petit déjeuner, toujours agrémenté de spécialités locales : tartes et confitures aux fruits et plantes des montagnes, dont gentianes et gratte cul !
Un petit coucou aux lamas, puis chacun se pare de ses plus beaux atours de pluie, la palme est décernée à l’unanimité à Michel, avec sa célèbre combinaison rose et verte !
Direction le col de Montgenèvre, puis l’Italie, et ses pittoresques villages de montagne, mais aussi la « bétonesque » Sestrière.
Le soleil revient : halte pour un vrai café italien, et rangement des vêtements de pluie.
Puis nous traversons une longue vallée torride : champs cultivés, usines de papier, ce boute en train de Philippe nous ajoute quelques « rotatori » supplémentaires …
Halte bruschetta et panini pour aborder le col de la Lombarde dans les meilleures conditions, puis Isola, route de la Tinée et retour Nice.
Une mention spéciale à Louis qui a encadré la Harley en difficulté dans les cols pendant tout le parcours, Richard a promis de la troquer contre une vraie routière de montagne !

Flo (02/07/12)
L’aller... (format pdf - 153.1 ko - 09/07/2012)
Le retour... (format pdf - 151.2 ko - 09/07/2012)