Activité randonnée pédestre

publié le 25 septembre 2006 (modifié le 26 septembre 2006)

Quelles sont les précautions à prendre pour l’activité de la randonnée pédestre ?

L’activité randonnée pédestre ne comporte aucune obligation particulière si elle est organisée dans un but de loisirs et en nombre restreint.

Néanmoins, il faut s’assurer que l’animateur bénévole qui encadre le groupe, s’il n’est pas diplômé, ait les compétences requises pour animer une randonnée. Il a une obligation de sécurité et de prudence à l’égard de toutes les personnes qu’il accompagne. Il assure une responsabilité civile contractuelle à leur égard.

Sa responsabilité PENALE, voire celle de l’ASCEE, est engagée si, en cas d’accident et après enquête, il apparaît qu’il a manqué au devoir de prudence et de sécurité, en mettant en péril la vie ou la sécurité d’autrui. En effet, un tribunal peut examiner si l’organisateur a respecté l’obligation de moyens par rapport à l’obligation de résultats qu’il s’était fixé.

Voici quelques éléments indispensables demandés à l’animateur (la liste n’est pas exhaustive) :

  • exiger le certificat médical de non contre indication,
  • avoir le sens de l’orientation, la connaissance du terrain (éviter les endroits qui sont dangereux, les parcours proposés ne doivent présenter aucun danger spécifique),
  • avoir de bonnes notions de secourisme (si possible avoir le brevet),
  • avoir à disposition une trousse de 1er secours, des moyens de communication, les numéros de téléphone d’urgence, les cartes géographiques du circuit, etc...
  • respecter le code de la route notamment la circulation des groupes de piétons sur le bord droit de la chaussée, etc...

Il est fortement conseillé de rédiger un règlement intérieur très précis signé par les randonneurs. Il comportera à la fois les obligations de l’organisateur et celles des participants. Certaines informations comme l’équipement recommandé, les aptitudes physiques requises, l’obligation de ne pas s’écarter du groupe.

Voici quelques points qui peuvent figurer dans le règlement :

  • porter des chaussures de randonnées montantes et crantées
  • suivre, pendant tout le circuit, l’accompagnateur de la journée
  • ne pas quitter le groupe pour prendre des raccourcis ou pour changer d’itinéraire,

Pour chaque randonnée, il est fortement recommandé d’établir une fiche descriptive du circuit sur laquelle seront indiquées notamment :

  • le lieu, la date et l’heure du rendez-vous
  • le temps de marche
  • la difficulté de la randonnée (facile, difficile, longueur, les dénivelés, temps estimé, etc.)
  • parcours pouvant comporter certains passages sportifs

Il va de soi que les randonneurs et l’animateur doivent être adhérents de l’ASCEE.

sources :
- Association Mode d’Emploi
- Fédération Française de Randonnée Pédestre
- réponses ministérielles
- ASCEE 13

mai 2005